AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Run Away - Eleanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Run Away - Eleanor   Mar 22 Sep - 21:12


Eleanor Pevency


ÂGE : 33 ans. ▽ NATIONALITE : Anglaise. ▽ ETAT CIVIL : En couple. ▽ MÉTIER : Écuyère, elle s’occupe des chevaux d’une famille de bourgeois sans pour autant faire tout le sale boulot d’un palefrenier, la famille ayant jugé que ce n'était pas fait pour elle. ▽  ▽ GROUPE : Peuple. ▽

Aristocrate en fuite, Eleanor est une personne dont on pourrait clairement nier le sang noble, et c'est parfait ainsi car c'est ce qu'elle cherche. Elle sait se faire discrète et cache très bien son jeu pour la simple et bonne raison qu'elle est du genre à préférer se rouler dans la paille plutôt que de porter de ces immondes robes à dentelles et se faire coiffer jusqu'à s'en arracher le cuir chevelu.
Vous l'aurez compris, elle est bien loin d'être coquette ou de prendre soin de son apparence. Ca l'importe peu, du moins tant qu'elle demeure comme ça lui convient.
Malgré tout, Eleanor peut être dotée d'un fort caractère, et elle ne se laissera jamais marcher sur les pieds, même si elle a dut se rendre à la dure réalité après le choix qu'elle avait fait de se ranger du côté du peuple français : Les personnes de basse société sont, la plupart du temps, traités comme des animaux. Un tantinet insolente, elle ne se laisse cependant pas faire même si au début elle ne parvenait à se contrôler au point de se faire punir de repas à la manière d'un bambin.

Si l'on enlève ce côté impulsif et insolent du caractère d'Eleanor, ce serait une femme presque parfaite. Elle est de nature ambitieuse, travailleuse et très productive. Lorsqu'elle se fixe un objectif à atteindre, elle essaye à tout prix de le réaliser, coûte que coûte et c'est d'ailleurs ce qui l'aura menée ici, dans notre belle France.
La plupart du temps souriante, c'est une femme agréable et amicale si l'on se comporte bien avec elle. Elle n'aura aucune raison de vous en vouloir ou bien de vous fusiller du regard si vous ne lui avez rien fait.
Quand on la côtoie en tant qu'amie, on se rend compte que c'est une personne plutôt simple dans son genre, qui ne cherche pas à se prendre la tête au fil de ses journées. Plutôt souriante, elle aime beaucoup venir en aide à son entourage et généralement, les gens sont contents de l'avoir à leurs côtés. Un brin taquine et bout-en-train, c'est une femme qui aime profiter de la vie et de ce que lui réserve cette dernière.
Eleanor est aussi très protectrice envers ses proches, et ne manquerait pas de retenir un visage qui aurait fait quelconque chose ne lui plaisant pas à l'égard de l'un d'eux. Elle n'a pas froid aux yeux, et serait parfois un peu trop courageuse ou bien du genre à foncer dans le tas sans penser aux conséquences.

Néanmoins, Eleanor est une personne naïve, et en serait presque manipulable concernant certains sujets. Il suffit de trouver le bon point à exploiter. Mais elle peut se montrer aussi très manipulatrice, tant que ça peut aller dans son sens et non dans l'autre. Méfiante par rapport à ça, elle n'en use que lorsqu'elle en trouve l'utilité, c'est à dire pas souvent.
Elle est très franche, et ne manquerait jamais de dire à une personne ce qu'elle pense, peu importe si cela peut blesser ou non. Et généralement, elle ne le fait pas vraiment exprès, et il lui arrive très souvent de regretter ses paroles d'ailleurs.

Dotée d'une face cachée, sous ce caractère bien trempé la miss fait possède une fragilité mentale assez importante qu'elle dissimule au plus profond de son être. Du genre à chercher à tout pris à paraitre forte et battante, elle à tendance à se renfermer durement sur elle même lorsque cette fragilité refait surface, et ne se confie jamais à quiconque malgré les conséquences que cela peut engendrer chez elle de garder ça au fond d'elle.


AVATAR: Lana Parrilla. ▽ CREDIT : Karsimys.

Derrière L'écran

PSEUDO : Karsimys ▽ ÂGE : 17 ans, bientôt 18. ▽ ETC : Je suis contente de vous rejoindre ! Yeux

CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Eleanor Pevency le Mer 23 Sep - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mar 22 Sep - 21:12


La vie est un voyage


Il y a des personnes qui sont parfaitement faites pour un mode de vie plutôt qu’un autre, et qui ont la chance de naitre dans leur univers de prédilection. Mais la vie est parfois mal faite et nous impose le contraire. On ne choisit pas sa famille, comme on le dit si souvent. Mais si l’on s’en donne les moyens, on peut parfaitement voler au dessus de cette idéologie.

Cadette d’une portée de quatre enfants, je suis née dans le luxe et la noblesse mais ces derniers ne m’ont jamais intéressée. Petite déjà, tout ce que je trouvais à faire c’était sortir alors que je n’en avait pas le droit, et aller voir les paysans faire leur travail en compagnie de leurs animaux, ou bien de jouer avec mon frère âgé d’une dizaine d’années de plus que moi.
Je haïssais ces robes étouffantes que m’imposaient ma mère et mes deux sœurs. J’ai toujours détesté me faire pomponner et suis vite devenue un véritable calvaire pour ma nourrice tant je bougeais dans tous les sens pour qu’elle laisse mes cheveux tranquilles et comme ils étaient.
Je n’ai jamais aimé ces activités que l’on imposait aux jeunes filles de mon âge : Jouer à la poupée, coudre, écouter le précepteur venu me faire la leçon ou bien même apprendre à jouer du clavecin. Généralement, je jetais tout en l’air lorsque cela commençait à m’agacer au plus haut point, et me faisait désespérément punir par ma mère.

Bientôt, ma garde-robe fut remplie non plus de robes comme elle l’était, mais de vestes et pantalons d’équitation. En grandissant et grâce à mon père qui me permettait de sortir, j’avais développé une passion pour les chevaux et l’art de l’équitation. Je commençais à apprendre à monter, et au fil du temps je devenais de plus en plus douée dans le domaine, et possédait même mon propre équipement d’harnachement, ainsi que mon propre cheval. Mon père tolérait ce genre de comportement, et était même ravi que je m’intéresse à ce genre de choses, lui qui n’avait plus mon frère de qui s’occuper ainsi étant donné que ce dernier était parti intégrer la garde royale. Ma mère et mes sœurs étaient contre le fait que je pratique le même genre d’activité qu’un homme, mais mon père avait toujours eu bien plus d’autorité qu’elles, et c’est ainsi que je m’en sortais.
J’étais devenue une championne dans le domaine, et mon père ne faisait que s’en vanter malgré le fait que la plupart des gens ne comprenait pas pourquoi une jeune fille pratiquait ce genre d’activités. Mais je ne m’en préoccupais pas, et j’étais bien heureuse ainsi.

Malheureusement, la famille commença à manquer d’argent à cause des dépenses de ma mère, et mes deux sœurs n’étaient déjà plus à la maison à ce moment là, toutes deux mariées. J’avais vingt-trois ans à ce moment là, lorsque mes parents décidèrent qu’il était temps pour moi de suivre ce chemin. J’étais devenue, d’après eux, une belle jeune femme mature et bonne à mariée. Mais m’avait-on demandé mon avis ?
Je n’étais pas d’accord à marcher sur les pas de mes sœurs qui avaient été contraintes d’épouser un homme qu’elles venaient à peine de rencontrer. Les mariages arrangés étaient pour moi d’une inhumanité sans pareille. Contraindre une femme à passer le restant de sa vie en compagnie d’un homme à qui elle adresserait la paroles deux fois par jour, c’était très peu pour moi.
Au début, j’ai voulu faire un effort. Mes parents étaient en difficulté financière et je ne voulais pas non plus qu’ils sombrent dans une faillite par ma faute. J’ai alors accepté de rencontrer plusieurs prétendants, mais à chaque fois, le même problème se posait : Ils n’étaient pas intéressants, en plus de trouver mon manque de féminité absolument décevant. Les rencontres s’enchainaient, et je commençais à me lasser de mon côté, tandis que mes parents perdaient eux aussi patience. Bientôt, ils commencèrent à devenir de plus en plus sévère envers moi et à m’imposer des choix que je ne voulais pas faire. Et le dernier fut de trop.
C'était un homme beaucoup plus âgé que moi. Il avait trente-six ans, alors que je n'en avais seulement vingt quatre. Il était issu d'une très grande famille, potentielle de rehausser le niveau financier de mes parents, mais malheureusement le courant n'était pas passé du tout entre nous. Enfin du moins, je ne l'appréciais pas du tout, mais lui ne semblait pas être de cette avis. Ses rictus vicieux lorsqu'il posait son regard sur mes courbes m'en avaient beaucoup trop dit, alors j'ai refusé une fois de plus. Mais cette fois, mes parents avaient décidé de me contraindre à me marier avec ce vieux pervers. Ma vie ne devait pas ressembler à ce qui aurait pu advenir si quelconque cérémonie avait eu lieu.
J'ai protesté pendant longtemps, mais rien à faire : Mes parents avaient déjà tout programmé.

Je savais que je n'allais pas me laisser faire. Je refusais catégoriquement ce mariage arrangé, alors j'ai pris l'initiative de partir. Même si j'avais pitié de la situation de mes parents que ce mariage aurait pu faciliter, je ne voulais pas vivre avec cet homme.

C'est un matin que je suis parvenue à m'enfuir, ayant seulement annoncé que je partais faire une balade à cheval. J'ai pris le strict minimum avec moi, avec l'initiative de changer de vie une bonne fois pour toute et d'échapper à ce mariage arrangé.
J'ai tout d'abord erré en Angleterre pendant quelques temps, avant de finalement diriger mon chemin vers un port commercial. Rester dans mon pays natal serait beaucoup trop risqué, car qui sait que mes parents pouvaient me retrouver d'un moment à un autre, sans parler de mes sœurs ou bien de mon frère. J'ai alors payé un marin avec le peu d'argent que j'avais sur moi, et ai embarqué pour la France.
J'ai peut être agi de façon égoïste, j'en suis consciente. Mais il n'empêche que j'ai joué ma vie dans ce choix. Ce n'était pas à mes parents de décider, mais à moi.

Arrivée en France, j'ai commencé à chercher tout d'abord un foyer pouvant m'accueillir moi et mon cheval. Ca a été chose plutôt compliquée, mais finalement, je suis tombée sur un homme qui, plutôt surpris de voir une femme monter à cheval à la manière d'un homme, à demander à en savoir un peu plus. Lui même possédant plusieurs chevaux au sein d'une grande écurie, il m'a proposé de venir y travailler, le fait d'avoir une femme à ce poste étant pour lui quelque chose de plutôt intéressant. Je ne pouvais pas manquer cette opportunité, et ai de suite sauté sur l'occasion. Malgré mon accent, jamais il ne m'a posé de questions sur mes origines ou autre, ce qui m'a beaucoup arrangée sur le coup.
Par la suite, il m'a fait visité ses locaux, et présenter à sa famille composée de sa femme et de ses deux petites filles. J'allais devoir travaillé pour eux afin de prêter main forte au palefrenier déjà présent, qui était souvent très débordé quant à la quantité d'animaux de laquelle il avait à s'occuper.
Cependant, lorsque j'ai commencé, j'ai été seule pendant deux semaines, le père de la famille bourgeoise m'ayant expliqué que son employé avait du s'absenter pour s'occuper de son père gravement malade, dans un village situé en Province. Alors autant dire qu'au départ, j'ai eu un peu de mal : Je n'avais jamais appris à harnacher un équidé à une calèche, ni à refaire les box, ce qui m'avait été imposé quant à l'absence du palefrenier.
Mais finalement, lorsque ce dernier a refait surface, il a tout d'abord été extrêmement surpris -encore une fois- que ce soit une femme qui soit venue occuper ce poste. James, de son petit nom, avait tout d'abord cherché à se moquer de ma place au sein de l'écurie, et autant avouer que ça m'avait fortement agacée. Il prenait un malin plaisir à m'embêter avec des remarques presque misogynes, mais bien vite il fini par remarquer que je n'étais pas aussi incompétente dans la matière qu'une femme aurait pu l'être. Lorsque je montais, il était parfois impressionner de mes compétences, même si il ne le montrait jamais. Et de mon côté, j'avais cette petite satisfaction insolente qui accompagnait le regard que je lui lançais souvent après ça, ce qui, je le savais, l'agaçait un temps soit peu. Finalement, l'animosité qui était présente entre nous commençait à se changer en un jeu. Qui aime bien châtie bien, comme on le dit si souvent. On se lançait des défis pour voir qui était le meilleur des deux, il nous arrivait de chahuter dans la paille à la manière de deux bambins, et finalement, on avait développé à partir de là une amitié plutôt forte et complice. Puis, cette dernière a commencé à se transformer en un sentiment beaucoup plus fort et beaucoup plus agréable que jamais je n'aurais pu ressentir si j'avais été mariée de force. C'est à ce moment là que je me suis demandé pourquoi ce supplice existait au sein des Hommes, à qui on supprimait la chance de ressentir de l'amour. Mais j'ai vite compris que l'argent au sein de la noblesse et de la bourgeoisie était un poison. Je ne regrette pas mon choix d'être descendue dans une classe aussi basse. Car au moins, le peuple fait ce qui lui plait dans ce domaine, et il est bien heureux ainsi, sans compter la misère dans laquelle certains vivent.

Cela fait maintenant quatre ans que je vis en France, trois ans que je travaille en tant que palefrenière, mais aussi quelques semaine que James et moi sommes en couple, nos sentiments s'étant avérés réciproques. Il s'agit toujours de cette relation de taquineries, mais avec ce petit truc en plus qui fait de cette relation quelque chose de merveilleux. Je suis heureuse aujourd'hui, et je sais que je ne l'aurais jamais été si j'avais accepté de me marier.

Je ne regrette pas mes choix, même si je suis consciente avoir laissé mes parents dans une grosse impasse. Je me suis enfuie pour vivre comme bon il me semblait.

CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Eleanor Pevency le Mer 23 Sep - 11:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mar 22 Sep - 21:18




BIENVENUE
Le staff te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum Calin
Maintenant que tu es inscrit(e), n'oublie pas d'aller lire le réglement et d'aller voir les différents groupes présents sur le forum.
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, il se fera une joie de t'apporter son aide. Bon courage pour ta fiche de présentation !










_________________

.
.



Dernière édition par Louise De Castel le Mer 23 Sep - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmaline A. Winterfell

L'Admin Faucheuse ~♥
avatar

♣ Messages : 130
♣ Accueilli le : 08/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mar 22 Sep - 23:10

Bienvenue parmis nous Eleanor,

Haaaaannn chouette je suis pas la seule de la série OUAT *.*, Lana Parilla, excellant choix très chère.
Bonne chance pour votre fiche et a votre validation j'aimerais un lien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Douce et joviale
♣ Messages : 52
♣ Accueilli le : 15/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 8:57

Bienvenue sur le forum, belle anglaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 9:16

Merci beaucoup à vous trois, vous êtes adorables. Yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris et ses faubourgs
♣ Messages : 109
♣ Accueilli le : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 9:46

Bienvenue demoiselle ^^

Bonne chance pour cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 10:03

Merci bien ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Occupation(s) : Mousquetaire du Roi
♣ Messages : 75
♣ Accueilli le : 08/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 11:12

Bienvenue Eleanor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://all-for-one.forumactif.org/t239-porthos-du-vallon
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mer 23 Sep - 12:01




FELICITATIONS !
Tu es désormais un membre à part entière du forum.



Tu peux maintenant créer ta fiche de liens, de sujets, ainsi que faire toutes les autres demandes dont tu auras besoin. Si tu as hâte de rpotter, n'hésites pas à créer une demande de sujet.

Et surtout : amuses toi bien !








_________________

.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 173
♣ Accueilli le : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mar 29 Sep - 17:17

bienvenue sur le forum
au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   Mar 29 Sep - 17:40

Merci beaucoup ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Run Away - Eleanor   

Revenir en haut Aller en bas
 

Run Away - Eleanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MUSKETEERS :: ♠ L'ADMINISTRATION ROYALE ♠ :: Les présentations :: Présentations validées-