AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 13:51


Charlotte de Tréville


ÂGE : 22 ans ▽ NATIONALITE : Française. ▽ ETAT CIVIL : Célibataire ▽ OCCUPATION(S) : Dame de compagnie de la Reine ▽ GROUPE : Le Peuple ▽

Charlotte est d'un naturel doux et aimable, et elle ne manque jamais à l'étiquette lorsqu'elle est en public et en agréable compagnie. Mais, d'après son père, elle aurait hérité du tempérament impétueux et passionné de sa mère. Elle ne se contente pas de vivre des aventures par procuration dans des romans comme les filles de son âge, Charlotte rêve de vivre ses propres aventures. Loin d'être inconsciente, elle prend néanmoins soin de cacher ses bêtises ou de les rendre minimes pour ne point trop se faire gronder par son père et sa gouvernante. Elle est également une femme de parole et ne manque jamais d'aider ses amis, même si cela peut la mettre dans une position délicate.

AVATAR: Anna Popplewell ▽ CREDIT : Chamichamo - echodesplaines

Derrière L'écran

PSEUDO : Chamichamo (Laura) ▽ ÂGE : 20 ans ▽ ETC : LES MOUSQUETAIRES ? J'ARRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIVE  Pompom  Tourne

CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Charlotte de Tréville le Dim 27 Sep - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 13:51


La vie est un voyage



 
Tiens-toi droite et baisse la tête


Elle n'avait rien de particulier. Elle aurait très bien pu être de la haute noblesse discrète, de celle qui passe dans les fêtes prestigieuses pour faire voir la toilette magnifique qu'elle portait, puis s'en aller par la porte arrière avant que l'alcool ne lui fasse tourner la tête.
Elle aurait très bien pu être une fille du peuple, de celles qui passe sa vie dans les rues de Paris et qui serait la seule à comprendre combien la capitale était merveilleuse sous les rayons du soleil couchant.
Mais Charlotte de Tréville était la fille du Capitaine des Mousquetaires. Elle était ce qu'elle était, et d'un certain côté, elle était aussi fière de sa naissance que de sa situation. Entre un père occupé et une mère malade, elle trouvait sa satisfaction dans les robes magnifiques des chevaux des écuries de son père. Elle montait tout le jour, et se promenait la nuit. Elle n'aimait pas dormir. Rêver était pour elle un échappatoire pour ceux qui sont incapable de vivre de telles aventures la journée. Charlotte avait douze ans, de magnifiques cheveux bouclés et un visage poupin. Elle avait tout de la parfait petite fille que l'on voulait gâter avec des poupées, des rubans, et des confiseries. Mais le fait était que Charlotte aurait bien volonté troqué ses jupons contre des pantalons, les rubans contre une cravache, et les sucreries contre un morceau de pain blanc qui lui tiendrait toute la journée en balade.

Quand sa mère mourut, son père passait de plus en plus de temps dans la caserne, et il affubla Charlotte de la pire chose qu'elle pouvait rêvé : une gouvernante. La petite fille avait toujours été plus ou moins libre de ses mouvements. Maintenant, il lui fallait apprendre à devenir une demoiselle. Et elle en avait la nausée rien que d'y penser. Dans un premier temps, elle se faisait un malin plaisir à saboter toute entreprise de sa gouvernante, qui était pourtant une femme aussi douce et patiente que la défunte mère de la petite. Mais le fait était que Charlotte refusait non seulement qu'on lui dicte sa conduite, mais également que l'on remplace sa mère. Ce n'est que lorsque son père entreprit de lui interdire l'accès aux écuries que Charlotte comprit sa faute. Elle en faisait voir de toutes les couleurs à un homme brisé, qui ne savait plus quoi faire pour contenir la rage de sa fille.

Se voir interdire son morceau de paradis força Charlotte à comprendre son erreur et à se repentir en étudiant avec application les enseignements de sa gouvernante et de son précepteur. Et la fillette se rendait compte, lorsque son père venait la visiter à leur maison parisienne, que le sourire qui étirait les lèvres de son paternel lui réchauffait le coeur plus encore que ses interminables promenades dont elle était privée. Une nouvelle relation se créait entre le père et sa fille. Une relation donnant-donnant, dans un premier temps, puis fusionnelle lorsqu'elle les rassemblait autour de leur peine commune.

 
Déploie tes ailes et envole toi


Les années avaient passées, et le père et sa fille devenaient de plus en plus proches. Charlotte avait maintenant seize ans et devenait plus belle de jour en jour. Sa gouvernante affirmait que le jour où sa beauté fut à son paroxysme fut le jour où Armant de Tréville amena Charlotte à la caserne, où elle découvrit le quotidien des mousquetaires. Elle observa la cour où ils s'entraînaient depuis le bureau de son père, et depuis ce jour, la jeune fille ne s'amusa plus autrement qu'en s'entraînant à l'escrime en secret, dans la cour de la maison parisienne, avec un bâton qu'elle cachait soigneusement dans les écuries.

Un secret qui n'en était pas tout à fait un. Sa gouvernante alla trouver son père pour lui expliquer le genre de jeux auxquels s'adonnait Charlotte. Il paraîtrait que le vieux Tréville laissa échapper une larme de joie lorsqu'il entendit cela, lui qui n'avait jamais eu la chance d'avoir un fils. Il sortit dans la Cour. Charlotte avait les joues rosies par l'effort, et le sourire aux lèvres. Elle avait façonné un mannequin avec les foins des écuries et elle s'en donnait à coeur joie pour le blesser de toutes les manières possibles. Elle était précise, vive comme un colibri. Tréville retenait un rire nerveux, tant sa joie était immense. Il avait à la main deux fleurets. Et c'est ainsi qu'une fois par semaine, le vieux Tréville apprenait à sa chère et talentueuse fille les ficelles du métier de mousquetaire. Si bien, qu'elle battait même son père au fleuret, son arme de prédilection.

Sa gouvernante perdit la vie quelques temps après. Pour Charlotte, c'était la mort de trop. Elle avait l'impression qu'elle ne pouvait vivre dans le monde de femmes pour lequel elle avait été éduquée toute sa vie, mais elle se sentait bien dans un pantalon et pendant ses leçons d'escrime ou ses promenades à cheval. Pourtant, elle ne pouvait se résoudre à abandonner la maison parisienne pour la campagne et les prairie verdoyante. Sa mère était dans cette maison, sa gouvernante y était également, et partir aurait été fuir devant la douleur. Et Charlotte ne battait jamais en retraite.
Elle se perfectionna dans toutes les tâches féminines, et elle devint une jeune femme accomplie. Mais l'amertume avait gagné son coeur, à mesure que tout le monde disparaissait autour d'elle. Même son père passait plus de temps à la caserne, et parfois il refusait même de la voir, tant il était submergé par le travail. Et bien que Tréville ne voyait plus sa fille, il savait qu'il devait faire quelque chose contre la solitude qui se faisait un nid au creux de la poitrine de Charlotte.

 
Reviens sur terre, j'ai besoin de toi


Le temps du batifolage était terminé. Charlotte était une femme maintenant, une femme des plus accomplies. Elle avait tout à son service : la fougue, la jeunesse, la beauté, l'intelligence. Elle avait reçu en cadeau de son père une place comme demoiselle de compagnie de la Reine Anne d'Autriche. Un fardeau. Un corset de plus. Une prison qu'elle alimentait elle-même avec des sourires courtois. Elle avait rencontré bon nombre d'hommes à la Cour, et d'aucun disait qu'elle était très belle. Mais Charlotte faisait tâche. Son visage poupin était le même, mais ses yeux rêvaient de trop de grandeur, de trop d'espace. Dans ses prunelles vivaient les fantômes de ses balades à cheval et de ses leçons d'escrimes. Pourtant, elle portait ses perles la tête haute, et son orgueil autour du coup.

Charlotte avait conscience que sa place était un grand honneur, et que c'était le roi en personne qui avait offert cette place à Tréville en remerciement pour ses services. Mais elle se sentait comme un animal en cage, un oiseau qui ne peut déployer ses ailes à cause des barreaux trop rapprochés. Mais si telle devait être sa vie à présent, et s'il fallait qu'elle reste à sa place pour aider son père, elle le ferait.


CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Charlotte de Tréville le Dim 18 Oct - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 13:53




BIENVENUE
Le staff te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum Calin
Maintenant que tu es inscrit(e), n'oublie pas d'aller lire le réglement et d'aller voir les différents groupes présents sur le forum.
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, il se fera une joie de t'apporter son aide. Bon courage pour ta fiche de présentation !




Attention, ton avatar n'est pas à la bonne dimension (:

_________________

.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 13:56

Merci beaucoup !
Justement j'étais en train de me battre avec l'avatar, j'ai trouvé le problème ! Toutes mes excuses crazy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 13:59

Il n'y a aucuns soucis !
Bon courage pour ta fiche (:

_________________

.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Aux écuries.
♣ Occupation(s) : Palefrenière.
♣ Messages : 43
♣ Accueilli le : 22/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 14:02

Officiellement bienvenue ! Very Happy
Excellent choix de vava en tout cas, j'aime beaucoup beaucoup ! Yeux
Je t'attends pour notre lien ma belle, et bon courage pour ta fifichette ! Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmaline A. Winterfell

L'Admin Faucheuse ~♥
avatar

♣ Messages : 130
♣ Accueilli le : 08/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 15:08

Bienvenue à vous demoiselle de Tréville,

j'aime beaucoup le personnage que vous avez prie, espérons que nous aurions un lien entre nous =). Bonne chance pour votre fiche =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 16:33

Merci beaucoup les filles ! Je vais tacher d'être à la hauteur pour ne pas vous décevoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Douce et joviale
♣ Messages : 52
♣ Accueilli le : 15/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 18:53

Bienvenue sur le forum avec la sublime Anna  ! Yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 21:05

LOLAAAAA /sbaff/
bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas

♣ Localisation : Paris et ses faubourgs
♣ Messages : 109
♣ Accueilli le : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 27 Sep - 21:08

Bienvenue demoiselle ^^

Et bonne chance pour cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Occupation(s) : Mousquetaire du Roi
♣ Messages : 75
♣ Accueilli le : 08/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Mar 29 Sep - 15:19

Bienvenue !
Une jolie dame de compagnie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://all-for-one.forumactif.org/t239-porthos-du-vallon

♣ Messages : 173
♣ Accueilli le : 20/08/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Mar 29 Sep - 17:21

bienvenue sur le forum
au plaisir de te lire
bonne chance pour ta fichette
si tu as des questions n'hésites surtout pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Jeu 1 Oct - 21:56

Merci beaucoup à tous ! Pompom
J'essaye de finir ma fiche rapidement hihi crazy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris, sa région, ses chambres, ses cours, ses balcons.
♣ Occupation(s) : Rentier/Libertin/Espion
♣ Humeur : Occupé mais jovial
♣ Messages : 138
♣ Accueilli le : 28/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Jeu 1 Oct - 22:43

La bienvenue à vous madame Ange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.pagefr.com/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Ven 2 Oct - 16:20

Bienvenue parmi nous, et je confirme, très bon choix de vava Yeux
Revenir en haut Aller en bas
Emmaline A. Winterfell

L'Admin Faucheuse ~♥
avatar

♣ Messages : 130
♣ Accueilli le : 08/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Sam 10 Oct - 20:13




BONSOIR CHARLOTTE,
Pourrions nous avoir de tes nouvelles ? Le délai pour faire ta fiche de présentation est terminé. Si nous n'avons pas de nouvelles, nous allons être dans l'obligation d'archiver ta fiche. Si tu veux un délai supplémentaire, n'hésites pas à nous demander. Dans l'espoir d'avoir une réponse de votre part =)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Localisation : Paris
♣ Humeur : Envie d'évasion
♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 27/09/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Mar 13 Oct - 19:34

Pardon à tout le staff pour avoir disparu comme ça No
Je me suis un peu fait rattraper par mes cours et une montagne de choses à faire, alors du coup je veux bien un délai si ce n'est pas trop abusé d'en demander un...
Je pourrais avoir un délai jusqu'à dimanche ? Je pense que ce week-end j'arriverai à la finir ! peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Mar 13 Oct - 19:35

Bonsoir (:

On t'accorde donc un délai jusqu'à dimanche. N'hésite pas à nous donner des nouvelles (:

_________________

.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise De Castel

Fondatrice dévouée

avatar

♣ Localisation : au palais du Louvre et dans les rues de Paris
♣ Occupation(s) : Dame de compagnie
♣ Humeur : Bonne
♣ Messages : 382
♣ Accueilli le : 22/08/2015


MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   Dim 18 Oct - 13:52




FELICITATIONS !
Tu es désormais un membre à part entière du forum.



Tu peux maintenant créer ta fiche de liens, de sujets, ainsi que faire toutes les autres demandes dont tu auras besoin. Si tu as hâte de rpotter, n'hésites pas à créer une demande de sujet.

Et surtout : amuses toi bien !








_________________

.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dompter sa crinière ne fait pas d'un lion un chat docile - Charlotte de Tréville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MUSKETEERS :: ♠ L'ADMINISTRATION ROYALE ♠ :: Les présentations :: Présentations validées-