AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une rencontre inattendue (avec Henriette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 14
♣ Accueilli le : 26/09/2015


MessageSujet: une rencontre inattendue (avec Henriette)   Mer 14 Oct - 3:38

L’aventure est dans chaque souffle de vent.
C'est l'intertutide qui m'habite, en cette heure, à parcourir cette ville.
Beatrice ✧ Henriette
Depuis ma plus tendre enfance, mes envies d’aventures ne m’avaient jamais transporté plus loin que Narbonne. Maintenant que je me retrouvais en route vers Paris, mon cœur battait à tout rompre, car la grande ville m’extasiais, mais m’effrayait également beaucoup. Qu’allais-je devenir, dans un endroit si vaste, où je ne connaissais personne? Mes périples nocturnes ne m’avaient aucunement préparé à ça. Ma mère ne m’avait aucunement préparé à ça. J’étais perdue, en direction vers l’inconnu. La route n’en finissait plus et, malgré ma continuelle frayeur, je réussis à fermer les yeux. Je ne saurais vous dire depuis quand je dormais, mais lorsque j’ouvris de nouveau les yeux, il faisait jour. Le paysage avait complètement changé, les vastes prés laissant place au marché, aux rues et ruelles pleines de vie. Nous voilà donc à Paris. Nous n’étions toutefois pas encore à la cour, car le carrosse n’avait pas encore arrêté. Je restais donc sagement assisse, à attendre que le périple s’achève, les mains tremblantes.

J’entendis alors le cocher parler d’un ton plus fort, avant que le cheval ne freine brusquement. Mon corps se pencha légèrement dû au mouvement et, inquiète de ce qui aurait pu causer cette soudaine interruption, je sortis de l’habitacle. C’est à ce moment que je pus voir un autre carrosse sur le bord de la route. Il y avait un petit groupe de gens rassembler, à essayer de réparer ce qu’il fallait, et mon cocher se joignit à eux. Pendant ce temps, mes yeux purent se promener sur ce tout nouveau paysage et cette ambiance extrêmement différente de La Palme. Alors que dans le petit village, chaque paysan semblait prendre la vie telle qu’elle est et savourait chaque instant, les gens ici étaient presque … malheureux. Dire que j’ai quitté mon petit recoin de paradis pour ça! Je ne pouvais cependant pas contredire ma mère, car je savais qu’elle s’attendait à ce que je puisse apporter bien plus d’honneur à la famille en trouvant un mari convenable.

Me retrouvant là, sans possibilité de déguerpir car je ne connaissais pas les environs, je m’intéressais à ce groupe qui accompagnait ce carrosse. Je fus surprise de retrouver, parmi ces inconnus, une jeune femme d’à peu près mon âge. Elle se tenait un peu plus à l’écart. Inquiète que ces gens soient plus intéressés par la réparation des roues du carrosse que de cette jeune femme, je m’approchais doucement d’elle. « Excusez-moi, madame, mais êtes-vous blessée? » Je pris place près d’elle et la regarda d’un peu plus près avant de continuer. « Qu’est-il arrivé à votre carrosse? » Je n’étais aucunement impolie, malgré ce que certains pourraient croire, mais personne ne m’avais enseigné l’étiquette ni les bonnes manières. J’apprenais simplement en regardant les interactions autour de moi et, puisque je viens d’un petit village, je traite tous et chacun avec respect, mais sans prouesses.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

une rencontre inattendue (avec Henriette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MUSKETEERS ::  ♠ LA VILLE DE PARIS ♠ :: l'ouest de la ville :: Rues et ruelles-